Obtenir un visa pour la Grèce

Toute personne qui envisage de déménager en Grèce doit savoir qu’il existe une différence entre un visa et un permis. Un visa autorise l’entrée sur le territoire dans un but précis, tel qu'un voyage ou les études, tandis qu'un permis autorise un expatrié à vivre et travailler dans le pays. 

Les citoyens de pays hors UE ont très probablement besoin d'un visa pour la Grèce, tandis que les citoyens de l’UE et de l’espace Schengen, ainsi que d’autres pays comme les États-Unis et le Canada, peuvent séjourner en tant que touristes jusqu’à 90 jours sur une période de 180 jours.  

En Grèce, les permis de travail et de séjour ne sont pas des documents distincts l'un de l’autre.  Les expatriés de pays hors UE qui ont reçu l’autorisation d’entrer sur le territoire avec un visa de travail doivent ensuite faire une demande pour obtenir un permis qui les autorise à vivre et travailler en Grèce. 

Tandis que les ressortissants de l’UE peuvent aller en Grèce avec un simple passeport, les citoyens de certains pays n’ont pas besoin de visa pour des visites de moins de 90 jours.  

La plupart des ressortissants de pays non membres de l’UE doivent faire une demande de visa Schengen pour voyager en Grèce. Ce visa donne également le droit au titulaire de voyager dans d’autres pays européens qui ont signé l’accord.  Les visas Schengen sont octroyés pour des périodes allant de 90 jours à six mois, selon l’itinéraire présenté au moment de la demande.  

Ces visas sont remis aux ressortissants étrangers qui ont l’intention de voyager en Grèce dans le cadre d’activités professionnelles.  Les demandeurs sont enjoints à fournir une preuve des activités envisagées à l’aide d'une invitation officielle de la part d'une entreprise grecque, ou en présentant une preuve d’inscription à un salon professionnel ou une conférence. 
greece-investment
Les personnes qui achètent une propriété en Grèce pour 250 000 euros ou plus ont le droit d’obtenir un Golden Visa grec.  Ce visa accorde un titre de séjour permanent à l’expatrié et aux membres de sa famille éligibles.  Une fois qu'un étranger est en possession d’un titre de séjour permanent en Grèce, il peut travailler, créer une entreprise, partir à la retraite ou étudier dans le pays.  Le visa peut être renouvelé tous les cinq ans du moment que le titulaire du visa est toujours propriétaire du bien en question. 

Les citoyens de pays hors UE qui emménagement en Grèce pour travailler ont besoin d’un visa de travail appelé visa de type D ou visa national.  Il s’agit d'une longue procédure qui nécessite une promesse d’embauche officielle venant d'une entreprise grecque. 

Toute entreprise qui souhaite embaucher un citoyen issu d'un pays hors UE doit envoyer des documents à l’Agence pour l’emploi et la main-d’œuvre (OAED) afin de prouver que le poste ne peut pas être adéquatement occupé par un ressortissant grec ou un citoyen de l’UE.  L’entreprise ne peut communiquer une promesse d’embauche officielle qu'une fois l’autorisation reçue.  

Après leur arrivée en Grèce, les expatriés de pays hors UE doivent faire une demande de permis de séjour et de travail qui leur permet de vivre en Grèce et de travailler pour un employeur en particulier.  La demande doit être faite dans le mois qui suit l’arrivée. Il s’agit cependant une longue procédure. Il est donc recommandé aux expatriés d’effectuer les démarches dès leur arrivée, si possible. 

Avant de faire la demande, les demandeurs doivent obtenir un numéro fiscal (AFM) et un numéro de sécurité sociale (AMKA).  

Les expatriés de l’UE qui souhaitent séjourner en Grèce pendant plus de trois mois doivent simplement demander un certificat d’enregistrement auprès du bureau local des affaires étrangères.  Cela nécessite un passeport en cours de validité, un justificatif de domicile et la preuve d’un revenu suffisant ou de fonds propres.