Obtenir un visa pour le Mexique

Il existe deux catégories qui déterminent si un visiteur a besoin d’un visa pour le Mexique : les nationalités libres, qui doivent juste remplir un formulaire au port d’entrée, et les nationalités restreintes, qui doivent obtenir un visa avant de voyager au Mexique. 

Les citoyens, les résidents permanents et les titulaires de visas à séjours multiples pour les États-Unis, le Canada, le Japon, le Royaume-Uni ou les pays de l’espace Schengen peuvent se rendre au Mexique sans visa.  Les ressortissants étrangers qui nécessitent un visa pour aller au Mexique doivent en faire la demande au consulat mexicain le plus proche avant d’arriver dans le pays.  Les visiteurs peuvent séjourner au Mexique jusqu’à 180 jours. 

Les personnes ayant besoin d’un visa pour aller au Mexique doivent faire une demande pour un visa touristique avant leur visite.  Il est préférable de le faire au moins un mois avant la date de départ.  Les demandes peuvent se faire en ligne ou au consulat ou l’ambassade mexicain(e) le/la plus proche.  Les documents justificatifs doivent être remis en personne.  

Il est important de noter qu’il n’est pas possible de changer de catégorie de visa pendant le séjour au Mexique. Par conséquent, les expatriés qui décident de travailler au Mexique devront quitter le territoire pour faire une demande de permis de travail et de séjour. 

Forma Migratoria Múltiple 

Bien qu'on l’appelle communément un visa, le Forma Migratoria Múltiple (FMM) n’est pas un visa mais une carte de touriste que l’on obtient en remplissant et en remettant un formulaire à la frontière ou en ligne.  Tous les étrangers doivent obtenir un FMM pour entrer sur le territoire mexicain. 

Le FMM doit être conservé en lieu sûr puisqu'il sera nécessaire de le présenter pour quitter le pays.  Le gouvernement mexicain a mis en place un portail en ligne pour obtenir un FMM numérique jusqu’à 30 jours avant le voyage.  

Pour faire une demande de permis de travail pour le Mexique, les expatriés doivent être en possession d'une promesse d’embauche puisque l’employeur tient un rôle essentiel dans la procédure de demande.  

Les employeurs qui embauchent des ressortissants étrangers doivent s’inscrire à l’Institut de l’immigration national et doivent obtenir une autorisation pour tout employé expatrié.  Une fois l'autorisation obtenue, un numéro d’autorisation (numéro NUT) est délivré.  Ce numéro est utilisé dans la demande de permis de travail. 

Les titulaires de permis de travail doivent obtenir un visa de séjour temporaire pour pouvoir vivre au Mexique. 

Le visa de séjour temporaire autorise les expatriés à séjourner au Mexique pendant un an.  Une fois que le visa expire, il est possible de le renouveler pour un, deux ou trois ans.  Il s’agit du visa le plus courant pour les expatriés employés au Mexique et leurs ayants droit qui ont l’intention de vivre dans le pays plus de six mois mais moins de quatre ans.  

Les expatriés sont dans l’obligation de faire une demande de visa de séjour temporaire auprès d’un consulat mexicain avant d’arriver dans le pays.  Une fois arrivé au Mexique, le titulaire du visa est dans l’obligation de s’enregistrer auprès du bureau de l’immigration le plus proche dans les 30 jours qui suivent afin d’obtenir une carte de séjour temporaire. 

Les expatriés peuvent faire une demande de visa de séjour permanent après avoir vécu dans le pays pendant quatre ans avec un visa de séjour temporaire.  

Un visa de séjour permanent ne nécessite pas d’extension et il est destiné aux expatriés qui envisagent de vivre au Mexique de manière permanente.  Les résidents permanents peuvent travailler au Mexique sans avoir à demander de permis de travail. 

Au bout de cinq ans, les titulaires de visas de séjour permanent peuvent demander la citoyenneté mexicaine.