Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Le niveau d’enseignement dans les écoles publiques rurales au Mexique peut être assez faible, les écoles publiques en milieu urbain étant généralement un peu mieux. Les écoles privées et internationales offrent cependant un niveau d’enseignement plus élevé et qui convient mieux aux besoins des familles expatriées.  

Les grandes villes du Mexique comptent de nombreuses écoles internationales qui accueillent des nationalités variées. En raison des niveaux peu élevés et de la barrière de la langue dans les écoles publiques, la plupart des expatriés font le choix d’envoyer leurs enfants dans l’une des nombreuses écoles internationales d’exception. 

Quelques expatriés optent pour l’école à domicile pour leurs enfants ou les envoient dans une école mexicaine pendant une demi-journée, puis leur font l’école à la maison l'après-midi. Une immersion dans une école mexicaine pendant une demi-journée peut aider les enfants expatriés à apprendre l’espagnol et à mieux s’adapter à la culture locale. 

Au Mexique, l'enseignement de base se divise normalement en trois niveaux : l’école primaire (de six à 12 ans), l'école secondaire de premier cycle (de 12 à 15 ans) et l'école secondaire de deuxième cycle (de 15 à 18 ans). La scolarité est obligatoire pendant les trois niveaux. 

Les écoles publiques au Mexique sont gratuites et laïques. Malheureusement, elles souffrent souvent d'un manque de financement et de ressources. C’est particulièrement le cas dans les zones rurales, les zones urbaines étant quelque peu mieux loties. 

En raison de ces désavantages, les écoles publiques ne sont pas vraiment une option viable pour les enfants expatriés. Ceci dit, il peut être utile pour les enfants expatriés qui parlent couramment l’espagnol, ou pour ceux qui sont assez jeunes pour apprendre une langue facilement, d’aller à l'école publique pendant une demi-journée puis d’être éduqués à domicile l’après-midi. 

Bien qu'il y ait de nombreuses écoles privées au Mexique, elles se situent principalement dans les grandes villes. La plupart des écoles privées offrent un bon niveau d’enseignement, mais il y a quelques exceptions, d’où l’importance d’être prudent. 

Si des parents envisagent d’inscrire leurs enfants dans une école privée, il vaut mieux qu'ils s’assurent qu’elle est accréditée par les autorités compétentes et qu'ils visitent l’école pour constater son niveau de qualité en personne. Il est conseillé aux parents de rencontrer les enseignants et de consulter le programme scolaire pour s’assurer qu’il est convenable.  

Les écoles internationales sont l’option idéale pour la plupart des expatriés. Ces écoles proposent des programmes scolaires enseignés en anglais ou dans la langue du pays d’origine de l’école. Cela permet non seulement de faciliter la transition d'un point de vue académique, mais aussi de procurer aux enfants un sentiment de familiarité. Cependant, les parents doivent avoir conscience que ces écoles ont tendance à être onéreuses. Il est conseillé aux expatriés qui déménagent au Mexique pour le travail de garder cela à l’esprit lorsqu'ils négocient leurs avantages sociaux dans le cadre de leur déménagement. 

La plupart des écoles internationales au Mexique se situent dans les grandes villes telles que la ville de Mexico, Guadalajara et Monterrey. Le Mexique compte des écoles internationales britanniques, américaines, ainsi qu’allemandes, françaises et japonaises.