Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Le système éducatif des Philippines a en grande partie été modelé par son histoire coloniale, en particulier par les cultures hispanique et américaine. De nos jours, l’enseignement aux Philippines est essentiellement calqué sur le système éducatif des États-Unis.  

L’enseignement public aux Philippines souffre d’un manque de financement et de ressources, et ce n’est pas une option prisée par les expatriés qui font en général le choix d’envoyer leurs enfants dans des écoles internationales.  

La plupart des enfants philippins fréquentent les écoles publiques qui sont gratuites et financées par le gouvernement. La qualité de l’enseignement dans les écoles publiques reste faible ; le nombre d’élèves par classe est élevé, le matériel pédagogique est insuffisant et les enseignants ne sont pas bien payés.  

Le philippin et l’anglais sont les langues d’enseignement principales dans les écoles publiques aux Philippines. L’année scolaire s'étend en général de juin à mars ou avril et une semaine d’école normale se déroule du lundi au vendredi.  

Les personnes qui peuvent se le permettre financièrement envoient leurs enfants dans des écoles privées. Les écoles privées ne sont pas financées par le gouvernement, mais elles suivent une grande partie du programme scolaire utilisé dans les écoles publiques. Beaucoup d’écoles privées aux Philippines étaient au début des écoles missionnaires ou chrétiennes. De ce fait, elles suivent un système d’apprentissage basé sur la foi. Le philippin et l’anglais sont les langues d’enseignement principales dans les écoles privées. Le nombre d’élèves par classe est beaucoup plus petit que dans les écoles publiques et les infrastructures et les ressources sont en général bien meilleures.  

Les Philippines comptent un certain nombre d’écoles internationales, la plupart étant situées à Manille.  Les écoles internationales les plus prisées suivent le programme scolaire américain, britannique, français, japonais ou allemand. D’autres écoles proposent également le programme scolaire du baccalauréat international. 

Un entretien individuel est souvent requis pour être admis dans une école internationale. Pour cette raison, il est possible que les expatriés ne puissent inscrire leurs enfants qu'une fois arrivés aux Philippines. Les listes d’attente peuvent être longues. Il est donc conseillé aux expatriés d’entamer la procédure de demande d’inscription aussi tôt que possible. 

Les frais de scolarité dans les écoles internationales aux Philippines peuvent être très onéreux. Les expatriés doivent prendre cela en compte lors de la négociation de leur contrat.