Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Phillipines

Les services de santé aux Philippines

De manière générale, le niveau du système de santé aux Philippines est élevé. Le personnel médical philippin est formé de manière experte, mais il est possible que les infrastructures ne soient pas aussi impressionnantes que celles des hôpitaux américains ou européens de pointe. 

Bien qu’elle soit convenable, la qualité des services de santé publics subventionnés par l’état philippin varie considérablement entre les zones rurales et urbaines. Les service de santé privés aux Philippines fournissent des soins beaucoup plus fiables et les établissements ont tendance à être mieux équipés que les établissements publics. L'anglais est parlé partout aux Philippines, ce qui veut dire que la barrière de la langue ne devrait pas être un souci pour les expatriés qui ont besoin de bénéficier de soins. 

Consultez nos couvertures d’assurance santé internationale pour les
particuliers, les professionnels, les étudiants et les familles.

Les médecins et le personnel infirmier dans les hôpitaux publics sont hautement compétents. Cependant, les services de santé publics aux Philippines sont confrontés à certaines limites. Malgré la mise en place de l’assurance maladie universelle, les Philippines restent confrontées à des problèmes d’inégalité d’accès aux soins médicaux. Ainsi, le niveau des services de santé publics aux Philippines varie généralement entre les zones urbaines où le niveau est exceptionnel, et les zones rurales où le niveau est faible. Les services de santé publics sont également confrontés à des difficultés en raison du fait qu'ils doivent soigner un grand nombre de philippins qui dépendent des services de santé publics et du fait que beaucoup de membres du personnel médical philippin migrent vers des pays occidentaux. Cela a entraîné un manque de personnel dans certains hôpitaux et les patients sont susceptibles de subir des retards de traitement. 

Les services de santé publics aux Philippines sont administrés par Philhealth, une société détenue par le gouvernement. PhilHealth subventionne une variété de soins dont les soins hospitaliers et les opérations chirurgicales non urgentes, bien que la société ne prenne pas en charge tous les soins et frais médicaux. 

Il est obligatoire pour les expatriés employés aux Philippines de s’inscrire chez Philhealth. Les cotisations à Philhealth proviennent des employeurs, des salaires des employés et de l’État. Les expatriés peuvent s'inscrire chez Philhealth s'ils ont le statut de résident. 

Les services de santé privés sont bien implantés aux Philippines et sont en pleine croissance. Bien que les médecins dans les hôpitaux privés soient aussi compétents que les médecins qui exercent dans le secteur public, les établissements privés sont bien mieux équipés et les traitements sont généralement plus rapides. Les services privés sont considérés comme étant onéreux par les habitants locaux, mais ils sont relativement peu onéreux selon les critères de la plupart des expatriés. La popularité croissante des Philippines en tant que destination pour le tourisme médical atteste du caractère relativement abordable des services de santé privés. 

Il existe de nombreuses pharmacies aux Philippines et beaucoup de pharmacies ouvertes 24 h/ 24 se situent dans les grandes villes et sont rattachées à la plupart des hôpitaux. Les pharmacies disposent de pharmaciens agréés qui respectent les fermes directives de l’État en ce qui concerne la vente de médicaments soumis à prescription médicale.

Bien que la plupart des médicaments soient disponibles aux Philippines, il est possible que certains médicaments soumis à prescription médicale ne le soient pas. Il est donc conseillé aux expatriés de veiller à amener les médicaments nécessaires avec eux ou de s’assurer que des médicaments alternatifs puissent être prescrits aux Philippines. 

Il est conseillé aux expatriés de consulter leur médecin au moins six semaines avant leur voyage aux Philippines afin de s’assurer qu’ils sont à jour dans leurs vaccins. Bien que les taux d’infection soient faibles, les maladies véhiculées par les moustiques telles que l’encéphalite japonaise, le paludisme, la dengue et le virus du chikungunya constituent des risques sanitaires aux Philippines. Ces maladies peuvent être évitées grâce à des mesures préventives comme dormir sous une moustiquaire et utiliser un produit anti-moustiques. 

Le 911 est le numéro d’urgence national général aux Philippines. 

La qualité des services d’ambulance varie considérablement et ce problème est aggravé par le manque de politiques fermes régissant le fonctionnement des services d’urgence.  Cela peut provoquer des délais d’intervention lents et des soins pré-hospitaliers de faible qualité.  Le système d’urgence public oriente également les urgences les plus graves vers des infrastructures publiques désignées, ce qui peut retarder les soins d’urgences. 

Les ambulances privées disposent généralement de personnel hautement compétent et sont mieux équipées. Elles promettent également des délais d'intervention plus rapides.  Les services d’ambulance privés sont souvent garantis par des abonnements mensuels  ou inclus dans une police d’assurance médicale.  Beaucoup d’hôpitaux privés ont leur propre service d’ambulance.