Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Les écoles en Angola



 
Le niveau des écoles publiques angolaises est bien plus bas que ce à quoi la plupart des expatriés sont habitués. La meilleure option pour les parents expatriés est d'envoyer leur enfant dans une école internationale. Les quelques écoles internationales qui existent sont en grande partie situées à Luanda, et même les niveaux de ces institutions peuvent varier considérablement.  

Les écoles internationales à Luanda proposent une variété de programmes scolaires étrangers, dont les programme américains et français, tandis que quelques écoles proposent également le baccalauréat international. Ces écoles sont en général financées par les entreprises et les ambassades qui les ont fondées. Les frais de scolarité étant chers, il est conseillé aux expatriés qui déménagent en Angola avec des enfants en âge d’aller à l’école d’essayer de négocier une allocation scolaire dans leur contrat de travail. 

La sécurité est renforcée dans toutes les écoles, donc cela ne devrait pas être une inquiétude. Les salles de classe sont en général climatisées et disposent d'installations correctes. Quelques écoles proposent une cafétéria pour les déjeuners tandis que d’autres finissent la journée tôt pour permettre aux élèves de déjeuner chez eux. 

Les disponibilités en matière d'enseignants qualifiés en Angola constituent un problème pour toutes les écoles. Il y a peu de personnel local et la plupart des enseignants sont eux-mêmes des expatriés. La qualité de l’enseignement peut être inconsistante parce que les enseignants ont tendance à ne pas être les mêmes d'une année sur l’autre.  

L’année scolaire dans les écoles internationales angolaises suit généralement celle des écoles du pays d’origine. La semaine de cours en Angola se déroule du lundi au vendredi et la journée de cours s’étend normalement de 8h à 15h. 

Les enfants se rendent à l'école soit en voiture privée, soit en bus fourni par l’employeur de leurs parents.  

La loi angolaise exigent que les écoles internationales veillent à ce que les expatriés et les élèves locaux (en général les enfants des hauts fonctionnaires de l’État) soient tous autorisés à faire une demande d’inscription. Quelques écoles accordent une préférence aux enfants des employés de leurs entreprises sponsors. Les expatriés doivent donc contacter leur employeur pour savoir quelles écoles sont recommandées. 

Du fait du nombre limité d’écoles et des tailles de classes restreintes, les écoles internationales ont des listes d’attente généralement longues. Il est conseillé aux expatriés d’envisager de faire une demande d’inscription aussi tôt que possible.