Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

L’enseignement est de qualité élevée en Malaisie. Les parents expatriés ont un large choix d’options étant donné que le système de scolarité est bien réparti entre les écoles publiques, privées et internationales. Le malais est la langue d’enseignement pour la plupart des matières dans les écoles publiques. En raison de la barrière de la langue et d'un certain nombre d'obstacles administratifs, en particulier lorsqu'il s’agit de l'inscription des élèves, la plupart des expatriés font le choix d’envoyer leurs enfants dans une école privée ou internationale. 

Il existe une abondance d’écoles publiques en Malaisie et les frais de scolarité sont bas puisque la plupart des écoles sont financées par le gouvernement. Les infrastructures dans ces écoles sont convenables et possèdent les éléments basiques nécessaires pour enseigner, mais les ratios élève-enseignant peuvent être élevés.  

Afin de pouvoir accueillir le nombre élevé d’élèves, beaucoup d’écoles publiques fonctionnent avec un système à deux sessions, l’une des sessions se déroulant le matin et l’autre l’après-midi.  

La Malaisie compte un certain nombre d'écoles privées de bonne qualité, mais elles sont en général onéreuses. Les écoles privées utilisent l’anglais comme langue d’enseignement principale et la plupart suivent les directives et les règlementations fixées par le Ministère de l’éducation malaisien, comme le font les écoles publiques.

La plupart des enfants expatriés s’intègrent facilement dans les écoles privées puisqu'il est moins probable qu'ils éprouvent des difficultés à surmonter le choc culturel qu’ils auraient éprouvé dans  une école publique. En général, les enseignants sont compétents et ont l’habitude de gérer des élèves de différentes cultures et différents milieux et de communiquer efficacement avec eux. 

La Malaisie compte une large variété d’écoles privées et internationales qui accueillent une population diverse d’expatriés qui vivent dans le pays. Ces écoles conservent la culture, la langue d’enseignement principale, les méthodologies pédagogiques et le programme scolaire de leur pays d'origine.  

Les écoles internationales suivent principalement les programmes scolaires américain, britannique et australien, et beaucoup des écoles proposent aussi le programme du baccalauréat international.  

L’inscription dans ces écoles est chère et n’est peut-être pas la meilleure option pour le budget de certains expatriés. Les meilleures écoles sont susceptibles d’avoir de longues listes d’attente, il est donc préférable d’entamer la procédure d’inscription aussi tôt que possible. 

La localisation géographique de l'école est également un facteur essentiel à prendre en compte, puisque le trafic dans les villes malaisiennes, surtout à Kuala Lumpur, peuvent rallonger le temps de trajet de manière considérable. La plupart des écoles privées et internationales mettent un service de transport en bus à disposition des élèves, en fonction de l’endroit où ils vivent.