Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Selon leur nationalité et le but de leur séjour, il est possible que les expatriés aient besoin d'un visa pour visiter, travailler, étudier ou vivre à Hong Kong.  Heureusement, les exigences en matière de visa ne sont pas aussi rigoureuses que dans beaucoup d’autres pays et la procédure de demande est relativement simple.  

Les citoyens de plus de 160 pays peuvent se rendre à Hong Kong sans visa pour une durée limitée. La période de validité d'un visa touristique dépend de la nationalité du demandeur. Les visites sans visa sont en général autorisées pour 14, 30 ou 90 jours, toujours selon la nationalité de la personne. 

Les personnes ayant besoin d’un visa de visiteur peuvent en faire la demande à l’ambassade chinoise locale avant leur voyage. 

 

working visa
Il existe plusieurs options de visa pour Hong Kong qui permettent au titulaire d’avoir un emploi. Les plus courantes sont les visas dans le cadre de la politique générale de l’emploi (GEP pour General Employment Policy, en anglais) et les visas du Programme Vacances-Travail (PVT).   
  • Le visa dans le cadre de la politique générale de l’emploi

Les expatriés hautement qualifiés et expérimentés qui souhaitent travailler à Hong Kong opteront probablement pour un visa dans le cadre de la politique générale de l’emploi (GEP). Il n’existe pas de restrictions en matière de quotas pour les permis de travail généraux et ils ne sont pas limités à des secteurs en particulier. 

Ces permis de travail sont relativement simples à obtenir si les expatriés peuvent prouver qu'ils ont un niveau d’éducation élevé ou qu'ils possèdent un ensemble de compétences spécialisées qui seront utiles à la société et qu'on ne trouve pas aisément localement. Cependant, les expatriés doivent être en possession d’une promesse d’embauche et d’un employeur sponsor avant de faire la demande pour ce type de permis de travail.  

  • Le visa vacances-travail

Le programme vacances-travail (PVT) permet aux ressortissants issus de certains pays et âgés de 18 à 30 de travailler à Hong Kong jusqu’à 12 mois (six mois pour les ressortissants autrichiens). Il existe des quotas annuels pour les visas vacances-travail pour chaque pays éligible.  

Les personnes participant au programme vacances-travail sont autorisées à occuper un emploi temporaire, mais il est possible qu'elles soient dans l’obligation de changer d’employeur au bout de trois, six ou 12 mois, selon leur nationalité. La plupart des nationalités sont également autorisées à étudier pendant qu’elles vivent à Hong Kong. Cependant, là encore, le nombre et la durée des cours qui peuvent être suivis varient selon le pays d'origine. 

Afin d’obtenir un visa PVT, les expatriés sont dans l’obligation de prouver qu’ils ont les fonds suffisants pour subvenir à leurs besoins pendant qu'ils vivent à Hong Kong et doivent présenter une preuve qu'ils ont une assurance médicale valide.  Ils doivent également être en possession d’un billet d’avion retour, ou démontrer qu’ils ont les moyens financiers d’en acheter un. 

Les expatriés à Hong Kong peuvent faire une demande de visa pour personne à charge pour Hong Kong, y compris pour leur époux/épouse et tout enfant de moins de 18 ans non marié. Une fois qu’un expatrié devient résident permanent à Hong Kong, il est en mesure de faire une demande de visa pour personne à charge pour ses parents de plus de 60 ans. 

Les expatriés doivent fournir une preuve de leur lien de parenté avec leurs ayants droit et doivent être en mesure de prouver qu’ils peuvent soutenir financièrement et héberger ces personnes pendant qu’ils vivent à Hong Kong.