Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Indonesia

Les services de santé en Indonésie

Bien que la vie en Indonésie puisse être très agréable, trouver et financer des soins de santé adéquats peut être un défi. Les hôpitaux publics ne respectent en général pas les normes auxquelles les expatriés venant de pays occidentaux s’attendent. Les hôpitaux privés constituent généralement une meilleure alternative, mais bien qu'ils proposent une meilleure qualité de soins, cela se reflète généralement dans le coût. Par conséquent, avoir une couverture d’assurance santé complète est une nécessité pour tout expatrié qui déménage en Indonésie. 
Consultez nos couvertures d’assurance santé internationale pour les
particuliers, les professionnels, les étudiants et les familles.

Bien que le gouvernement indonésien ait introduit des réformes afin d’améliorer l’accès aux soins pour les plus démunis, le pays souffre toujours d'un manque de ressources en ce qui concerne les hôpitaux et les professionnels de santé. Il en résulte que les hôpitaux publics sont souvent surpeuplés et qu’ils souffrent d'un manque de financement et de personnel. Même lorsque l’on obtient un rendez-vous en consultation, il n’est pas garanti que le médecin parle anglais, ce qui rend les services de santé publics inaccessibles à la plupart des expatriés en Indonésie. 

Par ailleurs, les expatriés n'ont pas droit à une couverture subventionnée par le gouvernement sous le régime public d’assurance maladie du pays. Les personnes qui déménagent en Indonésie pour le travail ou la retraite ont en général besoin de souscrire une assurance santé complète afin d'obtenir un visa. Il est conseillé aux expatriés qui déménagent en Indonésie dans le cadre d’une affectation internationale de vérifier auprès de leur employeur si une assurance santé internationale est comprise dans leurs avantages sociaux.

Du fait des normes peu élevées et de l'inaccessibilité des services de santé publics en Indonésie, la plupart des expatriés préfèrent utiliser les infrastructures des services de santé privés du pays. Dans ces institutions, les infirmiers sont plus susceptibles de parler anglais et les soins sont d'un niveau généralement plus élevé. Cependant, les capacités des hôpitaux privés en Indonésie peuvent être tout de même quelque peu limitées. En cas d’urgence médicale ou de procédure chirurgicale complexe, il peut être nécessaire de procéder à une évacuation médicale vers un pays voisin qui bénéficie de personnel et d’équipement plus spécialisés. 

Il est crucial que toute police d’assurance santé pour expatrié prévoie des dispositions pour ce type de problème. Il est particulièrement recommandé aux expatriés de s’assurer que leur police prenne en charge les évacuations médicales. Ceux qui bénéficient d'une assurance santé fournie par leur employeur doivent également vérifier l’étendue de leur couverture. 

Les pharmacies sont faciles à trouver dans les principaux centres urbains d’Indonésie et certaines sont ouvertes 24 h/ 24. Les pharmacies sont moins courantes dans les zones rurales reculées, mais on peut parfois en trouver au centre de santé local. 

Il est possible que les pharmacies indonésiennes distribuent les médicaments d'une manière différente de celle à laquelle les expatriés sont habitués. Des médicaments qui nécessitent obligatoirement une ordonnance dans un pays peuvent être facilement obtenus sans ordonnance en Indonésie, et vice versa. Il est conseillé aux expatriés de noter les noms génériques des médicaments soumis à prescription médicale étant donné que les noms de marques ont tendance à changer d’un pays à un autre.

Il existe plusieurs risques potentiels auxquels les expatriés doivent faire attention afin de rester en bonne santé. L’un des risques les plus importants est le fait que l’eau du robinet en Indonésie n’est généralement pas potable. Bien qu'il soit relativement possible de prendre un bain dans de l’eau non filtrée en toute sécurité, il est préférable d’utiliser de l’eau purifiée ou de l’eau en bouteille pour cuisiner, se brosser les dents et boire. 

Les grands villes indonésiennes sont également sujettes à la pollution et cela peut aggraver les pathologies respiratoires existantes, comme l’asthme. Dans ce cas, il est conseillé aux expatriés de consulter un médecin avant de déménager en Indonésie afin d’identifier la meilleure façon de minimiser les effets de la faible qualité de l’air. 

Il peut falloir un certain temps pour s’habituer au climat en Indonésie. Les nouveaux arrivants qui ne sont pas habitués à un climat chaud et humide peuvent souffrir de coups de soleil, d'insolation et de déshydratation. Le climat tropical expose les expatriés qui vivent dans les zones rurales au risque de contracter le paludisme. S'ils séjournent dans l’une de ces régions, les expatriés doivent consommer des médicaments antipaludéens et prendre des dispositions pratiques comme recouvrir leur peau nue, utiliser des produits anti-moustiques et dormir sous une moustiquaire. 

Aucun vaccin spécifique n’est requis pour pouvoir entrer sur le territoire indonésien, mais il est recommandé aux expatriés de veiller à ce qu'ils soient à jour dans leurs vaccins. 

Il n’existe pas de service d’ambulance national en Indonésie. Afin de combler ce fossé, beaucoup d’hôpitaux et de cliniques assurent leur propre service d’ambulance. Les ambulances des hôpitaux publics ne sont pas recommandées aux expatriés puisqu’elles sont souvent mal équipées et peu fiables. Dans certaines zones rurales, il n’y a pas d’ambulance du tout. Les expatriés qui décident d’utiliser le service d’ambulance d’un hôpital public peuvent contacter le 118 en cas d'urgence médicale. 

Il est conseillé aux expatriés de veiller à avoir les coordonnées des services d’ambulance privés à portée de main en cas d’urgence. Les coordonnées peuvent généralement être obtenues auprès des fournisseurs d’assurance santé ou des hôpitaux eux-mêmes.