Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Le système de visa pour l’Indonésie est connu pour être compliqué. Les politiques et les procédures peuvent varier d'une région à l’autre, ce qui prête souvent à confusion.  

En règle générale, tous les visiteurs qui se rendent en Indonésie doivent avoir un visa. En fonction de leur nationalité, les demandeurs peuvent soit obtenir un visa à leur arrivée, soit en faire la demande avant de voyager en Indonésie. Les personnes qui souhaitent vivre et travailler en Indonésie pour une période prolongée doivent obtenir un permis de séjour. 

Les ressortissants étrangers qui se rendent en Indonésie pour des vacances doivent obtenir un visa touristique. Il est en général valable 30 jours et peut être prolongé de 30 jours maximum par les services de l’immigration en Indonésie. 

Ceux qui obtiennent un visa à leur arrivée ne peuvent mener aucune activité professionnelle ou de bénévolat. Les visiteurs qui ont l’intention de visiter l’Indonésie à des fins professionnelles ou même pour faire un court bénévolat doivent faire une demande auprès de l’ambassade d’Indonésie dans leur pays d'origine avant le voyage.  

VITAS et KITAS

Les expatriés qui envisagent de vivre et travailler en Indonésie doivent obtenir un visa de semi-résidence connu sous le nom de VITAS (Visa Izin Tinggal Terbatas).  Ce permis est valable un an mais il peut être prolongé. Les expatriés sont dans l’obligation d’avoir un sponsor en Indonésie, tel qu’un membre de leur famille ou un employeur, afin de les aider dans la procédure de visa et faire la demande en leur nom auprès des services de l'immigration en Indonésie. 

Les expatriés en possession d’un VITAS peuvent ensuite déposer une demande de permis de séjour temporaire (KITAS) qui est valable cinq ans. La demande peut être déposée auprès des services de l’immigration locaux en Indonésie. 

Les expatriés doivent faire la demande de VITAS et faire figurer le visa sur leur passeport avant d’arriver en Indonésie. 

Une fois que tous les documents pour le VITAS ont été remplis, les expatriés se voient remettre un KITAS « étranger expert ». Les expatriés se voient également remettre le manuel de contrôle et de surveillance de l'étranger. Il est important de conserver le manuel et le KITAS en lieu sûr. Les expatriés doivent renouveler leur KITAS tous les ans, jusqu’à cinq ans maximum. 

KITAP

Un KITAP est un permis de séjour permanent. Les expatriés peuvent déposer une demande de séjour permanent après avoir vécu en Indonésie pendant trois années consécutives. Cependant, si les expatriés sont mariés à un ressortissant indonésien, ils peuvent déposer une demande pour le KITAP au bout de deux ans. 

Les expatriés qui souhaitent travailler en Indonésie doivent avoir décroché un emploi et obtenu un permis de séjour et de travail avant d’arriver dans le pays. La procédure d’obtention d’un permis de travail peut être difficile puisque les règlementations évoluent fréquemment. Toutefois, en général, l’employeur agit en tant que sponsor du permis de travail et se charge de la majeure partie de la procédure de demande, au nom de l’employé.  

Des restrictions s’appliquent concernant l'embauche de travailleurs étrangers en Indonésie. Les entreprises ne peuvent embaucher qu'un certain nombre d’expatriés et ne peuvent embaucher que des étrangers qui possèdent des compétences que les indonésiens ne possèdent pas actuellement.  

L’entreprise doit obtenir l’approbation du Ministère de la main-d'œuvre et doit déposer une demande de VITAS pour son  nouvel employé, qui autorisera ce dernier à entrer sur le territoire. Une fois arrivé sur le territoire indonésien, le travailleur peut échanger son VITAS contre un KITAS aux services de l’immigration locaux. Il se verra remettre une carte d’identité qu'il devra conserver sur lui en permanence. Une fois que les expatriés reçoivent leur carte, ils peuvent obtenir leur permis de travail.