Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

France

Le système de santé français

Le système de santé français est considéré comme étant l'un des meilleurs au monde. Le système d’assurance maladie publique est en général accessible aux expatriés qui vivent en France, bien qu’il soit tout de même conseillé d’avoir une assurance santé privée dans certaines circonstances. Les soins dentaires et les soins en hôpital privé ne sont en général accessibles qu'aux personnes ayant une assurance santé privée. Il est donc chaudement recommandé à tous les expatriés de souscrire une couverture santé complémentaire sous une forme ou une autre. 
Les couvertures Expat Protect ont été conçues pour les expatriés et les résidents locaux en France, au Benelux ou à Monaco. Elles peuvent être achetées comme complémentaires santé ou couvertures santé complètes.

Les personnes qui vivent et qui travaillent en France sont en général censées avoir une assurance santé sous une forme ou une autre. Toute personne qui cotise au régime de sécurité sociale français a droit à l’assurance maladie, ce qui est rendu possible par des impôts prélevés à hauteur de 8 % sur le revenu net d’une personne, à partir du moment où le revenu atteint un seuil minimum. 

Afin d’accéder aux services de santé publics en France, les expatriés doivent s'inscrire pour faire usage du régime de sécurité sociale de l’État. Beaucoup d’employeurs se chargent de cela au nom de leurs employés étrangers, mais à terme il appartient à l’individu de s’assurer que ce soit fait correctement.

Les citoyens européens peuvent utiliser leur carte européenne d’assurance maladie (CEAM) en France afin de bénéficier des soins au même coût que les résidents locaux. Les expatriés venant de pays qui ne font pas partie de l’UE ou de l’EEE ne peuvent faire usage de l’assurance maladie publique qu'une fois qu'ils ont commencé à cotiser au régime public français.

L'assurance maladie publique ne prend généralement pas en charge les frais de certains spécialistes tels que les psychologues ou les traitements paramédicaux comme la chiropraxie, l'ostéopathie, l'homéopathie ou la médecine traditionnelle chinoise. Certains assureurs privés sont susceptibles de prendre ces soins en charge. 

Dans le système de santé public, les expatriés sont susceptibles de devoir effectuer un paiement initial puis de faire une demande de remboursement auprès de l’État en fonction des médicaments ou des services qu'ils se procurent. L’assurance maladie publique prend généralement en charge la plupart de ces frais, mais les expatriés peuvent être responsables du paiement d’un pourcentage de la plupart des soins. Il est donc conseillé aux expatriés qui envisagent d’utiliser le système de santé public en France de tout de même investir dans une assurance complémentaire privée afin de combler ce fossé. 

Malgré la qualité élevée de l’assurance maladie du pays, la plupart des expatriés en France souscrivent une assurance santé complémentaire privée. Celle-ci prend généralement en charge le restant dû des frais de santé publics ou les complexités administratives des soins, ce qui élimine la nécessité pour les expatriés de payer une quote-part. 

Les expatriés venant de pays hors EEE et hors UE et qui ne cotisent pas au régime de santé public français doivent souscrire une assurance santé privée complète pour la durée de leur séjour dans le pays. 

Les pharmacies en France sont nombreuses. Les expatriés trouveront également des pharmacies ouvertes 24 h/ 24 et tard le soir dans des villes telles que Paris et Nice. En France, les médicaments sans ordonnance ne peuvent être vendus que dans les pharmacies. De ce fait, les fournitures médicales peuvent être difficiles à trouver dans les supermarchés. 

Les expatriés ne devraient pas rencontrer de difficultés pour apporter leurs médicaments soumis à prescription médicale en France pour leur usage personnel.  Il est toujours recommandé de voyager avec l’ordonnance d'origine et le nom des génériques des médicaments étant donné que les noms de marques ont tendance à changer d'un pays à un autre. 

Les expatriés anglophones peuvent composer le 112 qui est le numéro d’urgence général de l’Union européenne. Le numéro d’urgence local pour les ambulances du SAMU est le 15. Il est également conseillé aux expatriés de noter le numéro de l’ambassade ou du consulat de leur pays d’origine en cas d’urgence.