Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

La Suisse bénéficie d'un niveau d’enseignement élevé. Les écoles publiques suisses ont une excellente réputation et les internats privés et les écoles internationales sont exceptionnelles.  

Cependant, bien que les enfants expatriés recevront indubitablement une excellente éducation, la scolarité en Suisse peut être très onéreuse. 

L’enseignement en Suisse se divise en quatre étapes - l'école maternelle, l’enseignement primaire, l’enseignement secondaire (divisé en deux cycles) et l’enseignement tertiaire. 

La plupart des enfants commencent l'école maternelle à l’âge de quatre ans, même si cette étape n’est pas obligatoire. L'enseignement primaire dure en général six ans et le premier cycle de l’enseignement secondaire dure en général trois ans. L’enseignement primaire et l'enseignement secondaire sont obligatoires, mais l’âge minimum obligatoire pour le début de la scolarité et la durée de chaque cycle diffèrent selon les cantons. 

La plupart des résidents, dont beaucoup d’enfants expatriés, fréquentent les écoles publiques en Suisse.  Ces écoles sont financées par les impôts et aucun frais de scolarité ne s’applique. Cependant, il existe des différences régionales étant donné que les écoles sont gérées par les cantons. 

Les cours peuvent être dispensés en français, en allemand, en italien ou en romanche en fonction de là où vivent les enfants. Les enfants assistent en général à des cours dans une deuxième langue officielle et en anglais. 

La barrière de la langue fait que les écoles publiques conviennent souvent mieux aux expatriés qui envisagent d’emménager en Suisse sur le long terme et qui souhaitent s'intégrer complètement dans la culture et la société suisses. Parler une des langues officielles est un avantage et les enfants en bas âge sont ceux qui s’adaptent souvent le plus facilement. Les écoles publiques en Suisse prennent cependant quelques dispositions pour les enfants qui parlent une langue étrangère. 

Les écoles privées en Suisse sont très réputées et beaucoup d’internats suisses ont une réputation internationale prestigieuse. Bien que ces institutions suivent en général le programme scolaire suisse, elles offrent un environnement stimulant et personnalisé avec un nombre d’élèves par classe plus petit que dans les écoles publiques et elles ont des infrastructures de pointe. Cependant, ces institutions ont des frais de scolarité élevés, donc les parents doivent prévoir le budget adéquat.
Les écoles bilingues en Suisse enseignent le programme scolaire suisse, mais les cours sont dispensés dans deux langues telles que allemand/anglais, français/anglais ou allemand/français. La combinaison de langues dépend de l’emplacement géographique de l'école et il est probable que la langue dominante dans la région en question soit incluse. 

Malgré les normes élevées des écoles suisses, certains expatriés préfèrent envoyer leurs enfants dans des écoles internationales.  

Les écoles internationales sont une excellente option pour les familles qui ne comptent séjourner en Suisse que pour une courte durée. Ces écoles suivent en général le programme scolaire de leur pays d’origine ou le baccalauréat international, ce qui minimise les perturbations pour les élèves.  

Les grandes villes suisses comptent un vaste choix d’écoles internationales. La compétition pour les places est rude et la plupart des écoles prestigieuses ont de longues listes d’attente. Il est conseillé aux expatriés de faire une demande d’inscription à l’avance. 

Les écoles internationales facturent des frais de scolarité élevés. Il est donc conseillé aux expatriés d’essayer de négocier une allocation scolaire dans le cadre de leur contrat de travail.