Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

India

Les services de santé en Inde

L'Inde est une société vive et diversifiée qui dégage quelque chose d’évocateur, unique à ce pays.  

Les expatriés sont attirés par ce pays hétéroclite depuis plusieurs générations. Ces dernières années, ses éblouissants festivals et sa beauté naturelle n’en sont pas les seules raisons. 

L’industrie des technologies en Inde est en pleine expansion et le pays est en train de devenir l’une des plus grandes économies au monde. 

Cependant, il est toujours rongé par un certain nombre de problèmes de développement dont les inégalités de richesse, les questions de genre, des procédures administratives très lentes et une faible qualité des soins. 

En ce qui concerne leurs besoins médicaux personnels, les expatriés constateront généralement que le secteur privé répond au mieux à leurs exigences.

Consultez nos couvertures d’assurance santé internationale pour les
particuliers, les professionnels, les étudiants et les familles.

En raison du financement insuffisant de la part du gouvernement, les hôpitaux publics en Inde ont tendance à être mal équipés et surpeuplés, et les délais d’attente pour les soins sont longs. 

Ce phénomène est d’autant plus évident dans les régions rurales de l’Inde où l’assainissement insuffisant aggrave les problèmes de santé publique. 

Pour couronner le tout, l’Inde souffre d'une pénurie chronique de médecins qualifiés et beaucoup d’habitants locaux se tournent plutôt vers la médecine traditionnelle. 

Bien qu'il existe une poignée d’hôpitaux publics de bonne qualité dans certaines régions métropolitaines, il est peu probable qu'ils répondent aux normes auxquelles les expatriés occidentaux sont habitués. 

Les personnes qui sont en mesure de le faire, qu'il s’agisse des habitants locaux ou des expatriés, optent pour le secteur privé. 

Les services de santé privés en Inde sont de qualité élevée. Les expatriés peuvent donc être certains que leurs besoins médicaux seront pris en charge. On peut s’attendre à des professionnels de santé qualifiés et à un équipement de pointe dans les hôpitaux privés de l'Inde. Le coût des traitements est en général moins élevé que dans les pays développés, à tel point que l’Inde est rapidement en train de gagner en popularité en tant que destination pour le tourisme médical. 

La plupart des hôpitaux privés se situent dans les grandes villes indiennes. Il est possible que les expatriés qui vivent dans les zones rurales de l’Inde doivent faire un trajet de quelques heures afin de rejoindre l'établissement privé le plus proche. 

Il est impératif pour les expatriés qui déménagent en Inde d’avoir une assurance santé privée internationale. Bien qu'il existe des fournisseurs d’assurance santé au niveau local, il est probable que les expatriés constatent que les polices internationales proposent une couverture plus étendue. Souscrire une police d’assurance complète est particulièrement important pour les personnes qui envisagent de se rendre dans les régions rurales de l’Inde.  

Au moment de choisir une police, il est important de s’assurer que l’hôpital ou la clinique que vous désirez soit couvert(e). Certains établissements de santé exigent un paiement à l’avance. Dans ce cas, veillez à conserver tous les reçus afin que les frais puissent être remboursés par votre assureur. 

Les pharmacies en Inde sont faciles à trouver dans les principaux centres urbains. La plupart sont rattachées à des infrastructures de santé privées ou situées dans des zones commerciales. Les médicaments de tous les jours peuvent être facilement obtenus, mais les expatriés qui se rendent dans les zones rurales doivent emmener un stock de médicaments suffisant étant donné que les pharmacies dans ces régions souffrent souvent d’un manque de stock. 

Plusieurs risques sanitaires sont susceptibles d’entraver la mission d’un expatrié en Inde.Cependant, en prenant des précautions adéquates, ces risques peuvent être minimisés. L’eau du robinet en Inde n’est généralement pas potable. Il est donc préférable de ne consommer que de l’eau en bouteille. 

Les normes d’hygiène alimentaire ne sont pas toujours aussi rigoureusement maintenues qu’elles le sont dans les pays développés. Les expatriés doivent donc être méfiants lorsqu’ils achètent de la nourriture auprès des vendeurs ambulants et dans les restaurants locaux. 

Le paludisme constitue un risque dans certaines régions de l’Inde. Les expatriés doivent donc prendre des mesures pour éviter de se faire piquer par des moustiques. Utiliser du spray anti-moustique, porter des vêtements à manches longues et dormir sous une moustiquaire sont tout autant de mesures préventives avisées.

La chaleur et l’humidité dans certaines régions peuvent être une source d’inconfort pour certains nouveaux arrivants. Il est conseillé d’utiliser une crème solaire à haute protection solaire quand on sort et de boire beaucoup d’eau pour éviter d’être déshydraté. 

Les routes de l’Inde sont célèbres pour leurs embouteillages et il n’est pas idéal de devoir compter sur les services d’urgence de l’inde, sans compter le mauvais état de beaucoup d’ambulances financées par le gouvernement. La plupart des ambulanciers qui travaillent dans les zones urbaines parlent anglais, mais ce n’est pas forcément le cas dans les zones rurales.  

Des services d’ambulance privés sont disponibles, mais il est conseillé aux expatriés de se renseigner sur la nature des véhicules et les services pour lesquels ils déboursent de l’argent. Les expatriés qui ont une police d’assurance santé complète devraient être en mesure de demander le remboursement du coût d’utilisation d’une ambulance privée en Inde. 

Le numéro d’urgence national en Inde est le 112 et, bien que beaucoup d’opérateurs parlent anglais, ce n’est pas forcément toujours le cas.