Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Les citoyens de l’UE et les ressortissants des pays nordiques peuvent visiter, résider et travailler en Suède sans faire de demande de visa. Les ressortissants d’autres pays doivent en général faire une demande de visa, sauf si leur pays a un accord avec la Suède.

Quelques pays ont des accords avec la Suède qui autorisent l’entrée sur le territoire des touristes sans visa. Les expatriés qui ne peuvent pas entrer sur le territoire sans visa doivent faire une demande de visa Schengen pour aller en Suède. Ce visa est valable six mois et autorise le titulaire à séjourner en Suède jusqu’à 90 jours.  

Les demandeurs doivent présenter un billet retour valide et prouver qu'ils ont des fonds suffisants pour subvenir à leurs besoins pendant leur séjour. Le visa Schengen peut aussi être utilisé pour une visite dans n'importe quel autre pays de l’espace Schengen. 

Les expatriés âgés de 18 à 30 ans peuvent postuler pour un visa vacances-travail pour la Suède d'une durée d’un an. Seuls une poignée de pays sont signataires de cet accord, dont le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et Hong Kong. Les candidats doivent prouver qu'ils ont accès à des fonds suffisants pour subvenir à leurs besoins dans les premiers temps, et fournir une preuve d’assurance médicale.  

Un permis de séjour suédois autorise le titulaire à séjourner dans le pays pendant plus de 90 jours. Les citoyens de pays hors UE doivent faire une demande de permis de séjour pour la Suède avant d’arriver dans le pays.  

Afin d'obtenir un permis, les individus doivent envoyer leur demande et se présenter à un entretien à l’ambassade suédoise locale. 

Le permis de séjour temporaire ne donne pas à l'individu le droit de travailler en Suède. Pour cela, il faut faire une demande de permis de travail séparée. Cependant, une fois qu’un expatrié a vécu en Suède pendant cinq ans, il peut faire une demande de séjour permanent qui l’autorise à vivre et travailler dans le pays indéfiniment.

Faire une demande de permis de travail pour la Suède ne devrait pas être une procédure difficile, du moment que les expatriés reçoivent une promesse d’embauche solide et que tous les documents nécessaires sont prêts. Le seul obstacle qui puisse se dresser sur le chemin de l’expatrié est de devoir trouver un travail avant toute chose.

Les citoyens de pays hors UE et hors EEE doivent avoir un permis de travail pour travailler en Suède de manière légale. Par conséquent, les employeurs suédois ont tendance à favoriser les habitants locaux, les citoyens de l’UE et de l’EEE, ou les étrangers déjà installés dans le pays, plutôt que les personnes qui cherchent un travail en Suède depuis leurs pays d’origine. Cependant, plusieurs industries font face à une pénurie de talents, et c’est là que les nouveaux expatriés peuvent trouver un créneau. 

Faire une demande de permis de travail

Les expatriés qui souhaitent travailler en Suède doivent faire une demande de permis de travail avant d’arriver dans le pays.  

Les demandeurs de permis de travail doivent en premier lieu recevoir une offre d’embauche de la part d'une entreprise en Suède. Avant que la demande de permis de travail ne puisse être envoyée, l’employeur suédois doit obtenir l’approbation des autorités. L’offre écrite doit contenir les détails du rôle de l’expatrié au sein de l’entreprise, le salaire qu'il gagnera et la durée pendant laquelle il sera employé en Suède. 

Ensuite, les expatriés peuvent envoyer leur demande de permis de travail suédois. Cela peut se faire en ligne ou à l’ambassade suédoise locale. 

Il est important de noter qu’une fois que le permis de travail est accordé, il n’est valide que pour la profession précisée sur l’offre d’emploi et pour cet employeur en particulier.