Cinq révolutions majeures vont transformer les soins de santé au cours des 20 prochaines années


03 Juillet 2019
 
D'ici 2040, les chirurgiens spécialisés utiliseront des robots à distance pour opérer des patients de différents continents, les bébés auront leur ADN séquencé avant même de naître, et les patients seront capables de générer du nouveau sang dans leur propre corps sans avoir recours à un donneur de sang. Ce ne sont là que quelques-unes des conclusions d'un nouveau rapport commandé par Allianz Care, les spécialistes de la santé internationale, pour les aider à se préparer aux besoins à long terme de leurs clients. Le rapport examine comment la science médicale et la prestation des soins de santé seront transformées dans le monde au cours des 20 prochaines années. Allianz Care est la marque d'assurances santé internationales d’Allianz Partners.

Rédigé par le futurologue de renommée internationale, Ray Hammond, ce rapport présente les évolutions et tendances futures dans le secteur de la santé d’ici à 2040.

Le rapport identifie cinq tendances clés qui, ensemble, révolutionneront le paysage de la santé. Celles-ci comprennent : la médecine personnalisée, la  thérapie cellulaire, la médecine à l'échelle manométrique,  la thérapie génique et la santé numérique.

Concernant l'évolution des soins de santé en 2040, Ray Hammond a déclaré : « Les soins de santé sont l’un des rares domaines où chacun de nous a son mot à dire. Les 20 prochaines années verront se transformer profondément les soins de santé, d'autant plus que la science médicale et la prestation des soins de santé ont tendance à être des secteurs conservateurs, lents et très résistants au changement. Le marché mondial annuel est actuellement estimé à environ 8 100 milliards de dollars et les dépenses mondiales annuelles en soins de santé devraient atteindre 18 280 milliards de dollars d’ici 2040. En gardant cela à l'esprit, nous avons la responsabilité collective envers nous-mêmes et envers la prochaine génération de déterminer à quoi ressemblera ce changement et son impact sur nous tous. »

 

Les principales prévisions du rapport relatives aux soins de santé pour 2040 sont les suivantes :

  • Les informations médicales issues des bilans de santé physiques annuels traditionnels et d’autres tests auparavant disponibles uniquement en chirurgie ou en laboratoire seront remplacées par des données provenant de capteurs situés autour de nos corps « intelligents » (y compris dans nos vêtements et, éventuellement, notre peau et notre sang). Nous pourrons y accéder immédiatement en temps réel.
  • Un nouveau domaine de « fouille de données médicales prédictives » fournira des alertes précoces sur les problèmes physiologiques à venir ou des indications sur les maladies en cours d’évolution. Les médecins recevront des rapports en temps réel, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, sur le bien-être de leurs patients et seront avertis de tout changement dans les données des patients nécessitant une intervention urgente.
  • La thérapie cellulaire sera un outil puissant en médecine traditionnelle. Par exemple, les organes humains de remplacement à greffer seront cultivés à la demande à partir de cellules souches en laboratoire, avec un risque minimal de rejet.
  • La nanomédecine (à ses débuts en 2019) pourrait éventuellement surpasser toutes les autres branches de la science médicale, les scientifiques créant des « médicaments sur mesure » bien plus puissants que les médicaments actuels.
  • Les « chatbots » de l’intelligence artificielle équipés d’algorithmes d’apprentissage approfondi pourraient permettre au personnel des urgences d’évaluer les patients qui ne nécessitent pas de prise en charge immédiate (par ex. Maux de gorge, infections urinaires).

« Ce rapport nous permet d'anticiper les avantages et les défis potentiels de ce nouvel environnement de soins de santé, du point de vue du client. Nous voulons être prêts pour cette nouvelle ère, en ce qui concerne l’utilisation des outils disponibles pour améliorer la santé des clients et leur fournir le type de soutien approprié. Nous utiliserons ce rapport pour faire naitre des idées et des débats afin de pouvoir préparer l’avenir de manière proactive.   

Mais cela va au-delà. Il est clair que notre « business model » devra changer à l’avenir. Actuellement, l’un des principaux objectifs de l’assurance est de protéger contre les imprévus. Mais dans le futur, les problèmes de santé seront identifiés et souvent traités à la naissance. La santé ne sera plus une quantité inconnue. Les primes d’assurance, qui servaient jadis à couvrir les problèmes médicaux pouvant survenir, pourraient devenir un fonds permettant de payer les soins suite à des accidents imprévus et d’avoir accès aux technologies les plus récentes pour traiter les pathologies qui ne peuvent pas être traitées à la naissance. Les couvertures santé seront probablement entièrement adaptées à chaque personne. De plus, à mesure que le nombre de décès dus à des maladies inattendues ou incurables diminue, que les populations augmentent et que les personnes vivent plus longtemps, le nombre de personnes dans le monde pourra devenir problématique quant à l’accès rapide aux soins. C’est là que les outils numériques, la robotique et l’intelligence artificielle peuvent vraiment aider. 

Il y aura également un changement important en ce qui concerne la source des informations sur la santé. Actuellement, les médecins et les hôpitaux sont les principaux détenteurs de ces informations. À l'avenir, les personnes auront un accès beaucoup plus grand à leurs propres informations médicales via la technologie « In-Body / Device ». Nous pensons que les futurs clients auront besoin d'une assistance pour interpréter ces informations et naviguer dans le système de santé international. Ils voudront également que les données appuient les décisions concernant les médecins qu’ils consultent et où les localiser. Notre rôle sera d'utiliser notre expertise et notre réseau mondial pour rendre ce processus aussi simple que possible, tout en leur donnant accès aux soins appropriés, aux meilleurs prix. »

télécharger En savoir plus
Ray Hammond a près de 40 ans d’expérience dans la rédaction et la discussion des tendances qui façonneront l’avenir. Il s’est vu décerner la médaille d'or des Nations Unies pour services rendus à la futurologie en 2010. La longue liste de prévisions précises de Ray est unique en Europe et il vit dans le futur qu’il a décrit pour la première fois il y a près de 40 ans. Ray propose désormais des discours, des conférences et des ateliers pour les entreprises, les gouvernements et les universités du monde entier. Il a donné des conférences à l’Oxford-Martin School de l’Université d’Oxford, à la CASS Business School et à l’Université de Lund. Ray est également membre de la Royal Society of Arts (FRSA).