Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.


Comment faire face au mal du pays en tant qu’expatrié?


19 Décembre 2017
 

Si vous avez récemment déménagé à l’étranger pour travailler, cela peut rendre l’adaptation à un nouveau pays beaucoup plus difficile. 

Pour beaucoup d’expatriés, le mal du pays peut les pousser à rentrer chez eux. Heureusement, il existe un certain nombre de mesures pour lutter contre le mal du pays, que vous pourriez éprouver sans prendre la décision radicale de rentrer chez vous.

La langue y est pour beaucoup.  Si vous considérez toujours l’endroit où vous vivez à l'étranger comme « l'appartement », il est probable que vous ne soyez pas encore complètement à l’aise. Essayez d’y apporter tout le confort que vous aviez dans votre maison précédente, pour que votre logement d’expatrié vous soit familier. Essayez de vous y sentir comme chez vous. Cela peut prendre du temps, mais vous y arriverez.

Le meilleur moyen de faire face au mal du pays en tant qu’expatrié est d’admettre ce que l’on ressent. Engagez-vous dans une réflexion personnelle. Tenir un journal peut aider en ce sens.  Pensez à ce que vous ressentez ou écrivez-le. L’origine du mal du pays peut être :

  • La solitude
  • Vos amis et de votre famille vous manquent
  • Le stress ou l'anxiété

Cela peut également être dû à un mélange des trois. Une fois que vous connaissez les causes, réfléchissez aux moyens de les atténuer ; peut-être en participant à un cours de yoga local, en intégrant une équipe sportive ou en invitant des amis à la maison.

Même si cela parait compliqué au début, rencontrer de nouvelles personnes vous aidera à faire face au mal du pays. Il existe des moyens efficaces comme intégrer une équipe de sport ou prendre des cours, mais qu’en est-il si vous êtes trop occupé pour vous engager?

D’autres options sont possibles, telles que rejoindre l’un des nombreux forums ou groupes d’expatriés pour des activités aussi variées que les échecs ou le parachutisme.

Quand on travaille en tant qu’expatrié à l’étranger, la technologie peut être votre meilleur ami ou votre pire ennemi pour vous installer. C’est un moyen pratique de rester régulièrement en contact avec la famille et les amis du pays d’origine. Toutefois, les réseaux sociaux vous font prendre conscience de ce que vous manquez :  les sorties entre amis, les anniversaires et les réunions de famille. 

Les réseaux sociaux ne montrent que des moments forts de la vie. Vous ne manquez pas autant de choses que ça.

Rentrer chez soi pour voir sa famille et ses amis est essentiel pour réussir sa vie d’expatrié.  Organisez des retours réguliers dans le pays d’origine, pour les événements importants, comme les fêtes de fin d’année ou les anniversaires marquants.

Lorsque vous déménagez pour la première fois dans un nouveau pays et que vous ne connaissez personne, il peut être très facile de prendre de mauvaises habitudes. Rester à la maison tous les soirs et regarder la télévision peut être agréable à court terme, mais après quelques semaines, cela peut avoir un impact sur votre santé physique et mentale.

Pratiquer des exercices physiques vous permettra d’éviter le mal du pays. Les endorphines vous aideront à lutter contre le mal du pays.

Si vous souffrez du mal du pays, parler à quelqu’un peut vous aider. Nos couvertures santé internationales comprennent un programme d'aide aux expatriés, qui offre un service d'assistance multilingue confidentiel et professionnel, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, qui peut aider les expatriés et leurs ayants droit à faire face à un grand nombre de défis.

Merci de nous contacter si vous souhaitez parler de vos besoins en assurance santé pour expatriés.