Ouvrir un compte en banque en tant qu’expatrié 


23 octobre 2019
 
Plusieurs facteurs vont influencer votre décision, tels que la durée de votre affectation et le coût des transactions bancaires à l'étranger par le biais de votre compte bancaire déjà existant.   L'une des raisons pour lesquelles de nombreux expatriés ouvrent un compte bancaire international ou local est que cela permet d’éviter les frais de transactions internationales qui peuvent s’appliquer à l’utilisation des guichets automatiques, aux cartes de crédit et aux virements.  Bien qu'il paraisse plus aisé de préserver le status quo en ce qui concerne votre gestion bancaire, il ne s’agit pas forcément de la meilleure solution financière pour vous puisque les frais peuvent vite s’additionner.   
Un compte bancaire pour expatriés est un produit spécialisé conçu pour les professionnels qui vivent à l’international.  Toutes les banques n'ont pas de produit spécifiquement conçu pour les expatriés, mais c’est le cas pour beaucoup. Ceux qui ouvrent un compte bancaire pour expatriés doivent répondre à un certain nombre de critères d’éligibilité tels que : acomptes minimum, niveau de salaire et pays de résidence.   
Un compte en banque local est un compte courant standard que vous ouvrez avec une banque locale dans le pays dans lequel vous emménagez.  Les comptes locaux n’auront probablement pas les mêmes critères que les comptes bancaires pour expatriés. Cependant vous devrez prouver que vous êtes un résident local.  Cela peut être difficile si vous venez tout juste de commencer votre affectation en tant qu’expatrié.   

Ce dont vous aurez besoin sera différent selon le pays et le type de compte bancaire que vous souhaitez ouvrir.  Toutefois, voici quelques exigences standard :

  • Une photo d’identité
  • Proof of address
  • Un numéro de sécurité sociale, une carte d’identité nationale ou autre
  • Un acompte initial à déposer sur votre compte

Il est possible qu'on vous demande également un numéro de téléphone et votre adresse e-mail. 

Afin de bénéficier d’un compte spécialement conçu pour les expatriés, vous aurez besoin, en plus des éléments mentionnés ci-dessus :

  • D'un acompte : certains comptes exigent que vous déposiez un acompte minimum
  • D'un salaire spécifique : vous pourriez n’être éligible pour ouvrir un compte bancaire pour expatriés que si votre salaire annuel dépasse un certain montant

1.  Faites les recherches nécessaires :

Renseignez-vous sur les banques sur le marché local. Même celles qui exercent leurs activités dans le même pays peuvent se différencier au niveau :

  • Des frais mensuels
  • Des frais d’utilisation des guichets automatiques
  • Des soldes minimums
  • Des taux d’intérêt 
  • De la mise à disposition de services bancaires en ligne

Renseignez-vous sur les options à l’aide d'outils de comparaison, s'il y en a.  Il convient également de demander à d’autres expatriés dans votre entreprise des conseils sur le compte en banque qui pourrait être le plus adapté.  

 

2. Renseignez-vous sur les critères :

Si vous souhaitez ouvrir un compte en banque pour expatriés, vérifiez que vous répondez aux critères.  Si ce n’est pas le cas, parlez-en avec la banque pour savoir s'il existe une alternative qui pourrait vous convenir.  

 

3. Renseignez-vous sur les pays dans lesquels la banque exerce ses activités :

S’il est probable que vous bougiez d’un pays à l’autre sur un certain laps de temps et que vous souhaitez donc ouvrir un compte à l’étranger ou un compte pour expatriés, il convient de vérifier si la banque fournit des services dans chacun des pays.  Si vous ouvrez un compte en banque local, assurez-vous que vous pouvez toujours accéder à vos comptes si vous retournez chez vous pour les vacances.  

Outre vos finances, d’autres éléments sont aisément laissés de côté lorsque vous déménagez à l'étranger en tant qu’expatrié.  Si vous êtes en bonne santé, il est facile d’oublier de penser à vos besoins en matière de soins de santé.  Protégez-vous contre les coûts élevés des traitements médicaux à l'étranger avec une assurance santé internationale