Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.


Conseils pour la gestion du stress chez les expatriés


7 août 2018
 

Vivre à l'étranger en tant qu’expatrié peut être stressant, particulièrement au début. Si vous rencontrez des difficultés, il existe de nombreuses manières de soulager le stress en tant qu’expatrié.

Déménager à l’étranger pour travailler en tant qu’expatrié peut être une formidable expérience, mais elle s’accompagne d’événements importants de la vie : 

Cela rend ceux qui travaillent en tant qu’expatriés particulièrement vulnérables au stress, dont les sources sont multiples : 

  • Nouvel environnement de travail
  • Changements dans la vie de famille
  • Nouvel environnement culturel

Peu en importe la source, nos corps réagissent au stress de manière similaire.  Voici quelques exemples des symptômes du stress les plus courants, selon la Mayo Clinic : 

  • Sommeil agité
  • Incapacité à se détendre
  • Maux d’estomac
  • Maux et douleurs
  • Fatigue
  • Anxiété
  • Manque de motivation
  • Suralimentation ou sous-alimentation
  • Abus de drogue ou d’alcool
  • Accès de colère
  • Isolement social

Si vous ressentez certains des symptômes ci-dessus, alors il est possible que vous soyez en situation de stress. 

Bien que vous soyez tenté d’ignorer les symptômes du stress, de prendre un café et d’avancer, cela pourrait avoir des conséquences négatives sur votre santé à long terme. La pression émotionnelle, sur une longue période, peut aboutir à un stress chronique qui est associé à des pathologies médicales telles que l’hypertension artérielle, l’insomnie, les maladies cardiaques et la dépression
Nous savons que cela peut vous sembler contre-productif quand vous vous sentez fatigué et anxieux à cause du stress, mais boire une deuxième tasse de café ou un verre de vin après le travail peut aggraver le stress. La caféine peut faire grimper le niveau d’anxiété et l’alcool peut vous faire sentir encore plus mal le lendemain. Les deux résulteront en un sommeil encore plus agité qu'il ne l'est déjà.  
Il a été démontré que l’activité physique a un impact positif sur le stress. Choisissez ce qui vous convient. Il peut s’agir d’aller dans une salle de sport, de se promener dans le quartier, de nager à la piscine locale ou de faire une randonnée en montagne. Bien que l’activité physique ne change rien à ce qui vous arrive, les endorphines ainsi produites et qui vous font sentir bien vous permettront de faire diminuer le sentiment d’anxiété.  
Quand vous vous sentez stressé, essayez de manger aussi bien que possible. Il est souvent tentant de se réfugier dans la consommation d’aliments riches en glucides, alors que les fruits et les légumes aideront votre corps à faire face aux symptômes physiques de manière plus efficace.    
La méditation est une activité souple. Vous pouvez méditer pendant un court moment, dix minutes ou environ trois heures, si vous avez du temps libre. Des études ont démontré que seulement 10 minutes par jour peuvent faire diminuer le stress, votre pression artérielle et renforcer la résilience nécessaire pour faire face au monde moderne.  
Reprendre contact avec votre famille et vos amis peut vous aider à améliorer votre niveau de stress. Si vous vous sentez sous pression dans votre nouveau travail ou que vous avez des difficultés à la maison, essayez de prendre du temps pour passer des moments en famille et faire des activités amusantes dans votre nouveau pays.  Si votre famille n’est pas avec vous, choisissez un passe-temps que vous appréciez et rejoignez un groupe ou inscrivez-vous à un cours. Il est important d'avoir un réseau de soutien pendant que vous êtes à l'étranger pour gérer votre stress.

En tant qu’expatrié qui travaille, vous pouvez trouver de l’aide pour faire face à votre stress auprès de plusieurs interlocuteurs :

Prenez soin de votre santé physique et mentale avec une couverture santé pour expatriés qui soit souple, abordable et adaptée à vos besoins.  Contactez-nous si vous avez des questions.