Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Food


L’alimentation pour
prévenir le cancer ?


10 Novembre 2021
 

Une alimentation saine et le maintien d’un poids corporel normal contribuent grandement à faire baisser le risque de cancer des reins, de l’estomac, du sein, et du colon, qui sont tous liés à l'obésité. 

 

Comment manger pour réduire le risque de cancer ?

Les connaissances scientifiques actuelles indiquent qu’apporter de petits changements à son alimentation peut vraiment faire la différence :

Essayez de manger le plus d’aliments frais possible. Pour manger varié facilement, pensez à manger 3 couleurs de fruits et légumes par jour. Les pigments contiennent différents ingrédients actifs qui seraient liés à la prévention du cancer.
Ceux-ci comprennent les céréales complètes, les haricots et les légumes. Un lien a été établi entre une alimentation riche en fibre et un risque de cancer du colon moins élevé.
les études scientifiques montrent que les sociétés dont l’alimentation est plus riche en graisses saturées ont un risque de cancer plus élevé. Il a été démontré que les graisses saturées, que l'on retrouve dans la viande et les produits laitiers, augmentent le risque de cancer colorectal. 

Le cancer de l’estomac est le cinquième cancer le plus courant au monde. De plus en plus d’études montrent un lien entre la consommation de sel et ce cancer. Selon les chercheurs, les personnes qui consomment des aliments conservés avec du sel ont un risque plus élevé de développer ce cancer, qui présente peu de symptômes et pour lequel aucun dépistage efficace n’existe.  

Ces conseils permettent d'améliorer son alimentation dans les grandes lignes pour mettre toutes les chances de son côté et éviter un cancer. Mais plus précisément ?

Avez-vous déjà entendu parler des super-aliments ? Ce sont des aliments spécifiques dont on fait parfois l’éloge pour prévenir le cancer. Les listes de ces aliments contiennent souvent les brocolis, les myrtilles et le poisson. Il est vrai qu’une alimentation saine comprenant ces aliments (et tant d'autres) peut réduire les risques de cancer. Cependant, il est peu probable qu’un aliment puisse avoir un impact à lui seul. 

Les risques de développer un cancer seraient réduits grâce à de nombreux autres aliments. Par exemple :

  • Le thé vert
  • Le soja
  • Les tomates

Les recherches menées sur ces aliments et de nombreux autres n’ont pas démontré de lien particulier avec le diagnostic du cancer. 

De la même manière, certains aliments comme :

  • Les aliments brûlés
  • Les édulcorants
  • Le sucre

Sont souvent accusés de « causer des cancer », ce qui n’est validé par aucune étude scientifique. Toutes les études montrent qu'il n’y a pas de lien. 

Une augmentation du risque de cancer a été démontré avec un seul type d’aliment : les viandes transformées. En effet, un lien a été établi entre une consommation de jambon, bacon, salami et saucisses, et un risque de cancer de l'intestin plus élevé. Il n’y a pas de lien établi entre le cancer et les viandes blanches comme le poulet et le poisson. 

L’être humain est une machine complexe. Nous consommons tous une grande variété d'aliments et de boissons qui interagissent, et étudier l’impact d’un aliment spécifique est difficile. Il est prudent de penser qu’aucun aliment spécifique ne peut réduire le risque de cancer, mais qu’une alimentation saine et un poids corporel maitrisé y contribuent. Nous sommes donc vraiment ce que nous mangeons à plus d’un titre. 

La majorité des cancers reste liée à des causes indépendantes de notre volonté, ou mal comprises. Si par malheur vous développez un cancer, vous bénéficierez de l’une des couvertures des frais d'oncologie les plus complètes sur le marché. En complément de la prise en charge de la majorité des soins, nous mettons à votre disposition un service personnalisé de gestion des dossiers oncologiques. Ce service est disponible 24h/24 et 7j/7 dès le diagnostic, et pendant toute la durée du traitement.